Comment bien choisir un ostéopathe ?

Il est important de bien choisir un ostéopathe. Insomnies, vertiges, maux de tête, stress, douleurs articulaires, arthrose, torticolis… autant de situations qui nécessitent l’intervention d’un tel professionnel. Il peut faire beaucoup de bien à votre corps, mais également l’inverse. Il est donc essentiel de faire le bon choix.
L’ostéopathe est capable de soulager différents maux, en manipulant votre corps avec précision. Il serait risqué de faire le mauvais choix lorsque vous envisagez de faire appel à un ostéopathe. Pour cela, plusieurs critères sont à prendre en compte. Les techniques manuelles utilisées par l’ostéopathe peuvent avoir un impact positif ou négatif sur votre corps.

Comment reconnaître un professionnel qualifié ?

Pour être sûr que vous avez affaire à un ostéopathe qualifié, il est tout à fait possible d’avoir recours à différents réseaux tels que le ROF (Registre des ostéopathes de France). Dans ce registre, vous pourrez trouver des professionnels disposant d’un diplôme reconnu.
D’autre part, afin de trouver des bons professionnels, n’hésitez pas à vous tourner vers le syndicat français des ostéopathes ou encore l’union fédérale des ostéopathes de France. Et pour garantir la qualification d’un ostéopathe, vous avez également la possibilité de vérifier si le professionnel possède le label « Eur Ost Do » qui atteste de la qualité de la pratique de ces experts.

Quel titre pour un ostéopathe ?

Avant de choisir un ostéopathe, il est essentiel de s’assurer qu’il porte ce titre. Pour cela, il doit obligatoirement disposer d’un diplôme fourni par une institution reconnue par le ministère de la Santé. Divers profils d’ostéopathes existent. Il y en a qui sont médecins, infirmières ou kinés, et d’autres ont suivi des études bien spécifiques.
Pour le cas des médecins, il peut arriver où ils ont suivi en parallèle des formations en ostéopathie. L’idéal serait d’opter pour ces derniers. Par ailleurs, il est recommandé de bien vérifier les ostéopathes proposés sur le web.

Un domaine bien encadré

La formation des ostéopathes est bien encadrée depuis la mise en vigueur d’un décret spécifique. En France, on a vu une progression surprenante du nombre de praticiens. Aujourd’hui, on compte plus de 30 000 ostéopathes dans l’Hexagone. En 2012, l’inspection générale des affaires sociales a fortement critiqué les procédures d’agrément de ces établissements.
Heureusement, avec la mise en place de ce dispositif, il leur faudra désormais répondre à plusieurs critères de qualité avant de bénéficier de leur agrément. Il en est de même pour les étudiants qui doivent suivre des formations bien plus poussées.